Le soleil des morts, Ivan Chmeliov

« Il est mort le soleil. Quand tu m’a quitté il est mort l’été. »

Le narrateur est en Crimée et attend le retour de son fils officier de l’armée blanche. Nous sommes en 1923, une famine importante sévit en Ukraine et on entend tous les jours que les habitants mangent ce qu’ils trouvent (plantes, animaux). Le personnage ne veut toucher à ses animaux (âne, poules) et leur parle. Il attend son fils qui ne vient pas.

Dans ce récit autobiographique, Ivan Chmeliov parle de lui qui attendait son fils en Crimée, mais ce dernier ne viendra jamais puisqu’il sera arrêté par les révolutionnaires rouges et exécuté. L’auteur raconte la famine qui a dévastée l’Ukraine a cette époque, on parle d’ailleurs assez peu de cet événement ici en Europe ou même en Ukraine, encore moins en Russie. Ce qui fait la beauté et la force de cette oeuvre, c’est la poésie avec lequel il aborde le sujet, il en fait une oeuvre philosophique où il parle de cette attente, des horreurs qui se passent autour de lui.

« La vérité du Soleil des morts est telle qu’elle déborde le cadre de la littérature », dit Alexandre Soljénitsyne

Publié par lesvapeursdelest

La lecture a toujours été un de mes plaisirs favoris, j'ai donc fait des études pour être bibliothécaires. Chaque année c'est des milliers de livres qui sont édités, mais seulement une partie infime nous est dévoilé. J'ai eu envie, non pas de faire un énième blog sur la littérature dont on parle le plus, mais de parler des autres livres qui valent tout autant le détour.

2 commentaires sur « Le soleil des morts, Ivan Chmeliov »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :