Du côté ensoleillé de la rue, Dina Rubina

La vie est un risque ! Si tu ne vis rien, tu ne risques rien, mais si tu vis tu risques d’être heureuse.

Lire la suite de « Du côté ensoleillé de la rue, Dina Rubina »
Publicités

Anna Karénine, Leon Tolstoï

Peut-on aimer passionnément une personne sans tout détruire ?

A la fin du XIX° siècle, une jeune femme Anna Karénine va tenter de sauver le mariage de son frère. Elle ne sait pas que lors de ce voyage elle va faire la connaissance d’un homme qui va faire voler en éclat son mariage et la condamné à une vie malheureuse.

Konstantin Levine, grand ami de Stiva (le frère d’Anna), cherche à déclarer sa flamme à une femme qui rêve d’un autre. Cet homme souhaite avoir une vie paisible au milieu de ses champs, la vie mondaine qui entoure sa bien aimée le laisse sans voix et craint que son rêve ne se réalise jamais.

Quand on regarde les multiples adaptations cinématographiques d’Anna Karénine, on retient surtout une belle histoire d’amour tragique. Mais quand on lit l’oeuvre de Léon Tolstoi on se rend compte que cette histoire est tellement plus que ça. Déjà on voit plus les personnages qui sont souvent mis au second plan et pourtant ils sont tout autant intéressant. L’auteur décrit la société russe de la fin du XIX siècle, les moeurs et surtout les sentiments, les réflexions qui s’agitent dans les esprits des personnages. C’est un roman qui décrit son époque, décrit des personnages qui veulent vivre leur vie selon leurs désirs et non selon ce que la société impose.

C’est un des plus beaux romans que j’ai lu.