Je ne reverrai plus le monde, Ahmet Altan

Vous n’aurez pas ma liberté de penser !

En juillet 2016, l’écrivain et journaliste turc Ahmet Altan est arrêté avec d’autres intellectuels, fonctionnaires, militaires pour avoir appelé au renversement du gouvernement. Il est condamné à perpétuité. Malgré son emprisonnement, loin de ses amis, son travail, Altan ne perd pas pied.

Dans ce journal, Ahmet Altan écrit ses pensées, ses réflexions. Il parle de ses conditions de détention qui ne sont pas faciles, c’est un homme âgé de 69 ans, il voit rarement sa famille. Mais alors qu’il pourrait perdre espoir, il ne se laisse pas briser parce que sa liberté, la vraie, celle qui est dans sa tête, personne ne pourra la lui voler. Les mots sont salvateurs, ils lui permettent de changer son quotidien et lorsqu’un gardien lui passe Guerre et paix de Léon Tolstoï c’est pour lui le plus beau des cadeaux, car son esprit a besoin d’imaginer. En fin d’année 2019 il a été libéré, pour être de nouveau emprisonner et définitivement libéré le 14 avril 2021.

Je ne reverrai plus le monde est un recueil de texte poignant, qui parle de la puissance des mots et une ode à la liberté, la vraie, celle que l’on a au fond de nous.

Publié par lesvapeursdelest

La lecture a toujours été un de mes plaisirs favoris, j'ai donc fait des études pour être bibliothécaires. Chaque année c'est des milliers de livres qui sont édités, mais seulement une partie infime nous est dévoilé. J'ai eu envie, non pas de faire un énième blog sur la littérature dont on parle le plus, mais de parler des autres livres qui valent tout autant le détour.

Un avis sur « Je ne reverrai plus le monde, Ahmet Altan »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :