Le pont sur la Drina, Ivo Andric

Sur le pont, on y danse, on y danse.

A Visegrad il est décidé un jour de construire un pont sur la Drina. La construction ne se fait pas sans problème technique, des personnes voient d’un mauvais oeil ce pont qui reliera le monde occidental au monde oriental, l’Empire Austro-Hongrois et l’Empire Ottoman, les chrétiens et les musulmans. Ce pont est plus qu’un pont, c’est un endroit où l’on vit, les gens jouent aux cartes, le traversent, écoutent les diverses proclamations des maîtres successifs du pays.

Dans ce roman l’auteur Ivo Andric rapporte quatre siècles d’histoire du pont de la Drina. Il nous raconte en détail la construction, les problèmes techniques qui se posent, les horreurs qui ont lieu. Et puis il parle aussi de la vie qu’il y autour de ce pont, parce que ce n’est pas juste un amas de pierre, de ciment, c’est un passage entre deux mondes (occident, orient). C’est un symbole de vie, d’échange qui malheureusement sera en partie détruit pendant la première guerre mondiale en 1914.

Publicité

Publié par lesvapeursdelest

La lecture a toujours été un de mes plaisirs favoris, j'ai donc fait des études pour être bibliothécaires. Chaque année c'est des milliers de livres qui sont édités, mais seulement une partie infime nous est dévoilé. J'ai eu envie, non pas de faire un énième blog sur la littérature dont on parle le plus, mais de parler des autres livres qui valent tout autant le détour.

Un avis sur « Le pont sur la Drina, Ivo Andric »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :