Le régiment immortel, Galia Ackerman

Notre armée est sortie renforcée des combats, nous libérerons notre pays de ses vils envahisseurs !

Chaque année la Russie célèbre en grandes pompes la fin de la seconde guerre mondiale le 9 mai. Partout en Russie mais aussi dans le monde, des millions de gens défilent avec les portraits de ceux qui ont péri sur le champ de bataille, on y croise aussi le portrait de Staline. Vladimir Poutine prend part à ce cortège que l’on nomme : le régiment immortel. Cette envie de défiler dans les rues avec les portraits des êtres bien aimés est parti d’une petite ville et petit à petit c’est devenu un instrument de propagande de Poutine « Regarder le peuple est avec moi ».

Dans ce documentaire où l’historienne Galia Ackerman a fait de nombreuses recherches et a beaucoup observé la société russe, nous dévoile à quel point la société russe est embrigadée dans une histoire quelque peu remaniée. Elle commence par nous expliquer cette tradition des célébrations de la fin de la seconde guerre mondiale : le défilé du régiment immortel. Cet immense défilé où des milliers de russes, Vladimir Poutine en tête, brandissent les portraits de ceux qui sont morts pendant la guerre, d’autres sont présents également. Comment ce défilé qui est parti d’un élan non prémédité par le gouvernement a été repris et instrumentalisé par le pouvoir ? Vous trouverez la réponse dans ce livre.

Poutine veut montrer au monde que la Russie est un pays de gagnant, il organise des célébrations grandioses pour rappeler que c’est la Russie qui a gagné la seconde guerre mondiale. Il remanie l’histoire à son avantage, en faisant oublier les horreurs subit par le peuple russe, ukrainien, biélorusse et tant d’autres en Union Soviétique.

Elle aborde aussi très rapidement l’histoire de l’Ukraine, la relation qu’entretient le pays avec son voisin. Les années de souffrance et cette farouche volonté d’être indépendant, de pouvoir décider librement de son avenir, de sa façon de gouverner. Elle parle du nationaliste ukrainien Stephan Bandera, défenseur de la liberté ukrainienne, il a collaboré à plusieurs reprises avec le parti nazi. Aujourd’hui Poutine se sert de l’existence de cet homme pour argumenter sa décision de dénazifier l’Ukraine, le pays serait un repaire de nazi.

Dans les faits la vie n’est pas noire et blanche, il y a des nuances que Galia Ackerman nous explique avec des faits historiques. Je vous recommande chaudement de lire ce livre passionnant pour comprendre comment le pouvoir veut prouver au monde sa grandeur.

Publié par lesvapeursdelest

La lecture a toujours été un de mes plaisirs favoris, j'ai donc fait des études pour être bibliothécaires. Chaque année c'est des milliers de livres qui sont édités, mais seulement une partie infime nous est dévoilé. J'ai eu envie, non pas de faire un énième blog sur la littérature dont on parle le plus, mais de parler des autres livres qui valent tout autant le détour.

Un avis sur « Le régiment immortel, Galia Ackerman »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :