Madame Hayat, Ahmet Altan

Viens boire ma bière aussi fraiche que l’ombre du sycomore.

Fazil perd son père ainsi que toute la fortune familiale, sa mère ne veut pas qu’il abandonne ses études littéraires mais il doit vivre plus modestement. Il loue une chambre dans une pension où se côtoie des hommes, des enfants de tout âge, bord politique confondu, ce qui les lies c’est la pauvreté. Le coût de la vie ne cesse d’augmenter et beaucoup de personnes sont mises sur le côté. Fazil trouve un travail comme figurant dans une émission de divertissement à la télévision. Il doit s’asseoir dans une salle où des femmes venues tout droit de l’empire ottoman dansent et chantent. C’est là que Fazil va rencontrer Madame Hayat, une femme pulpeuse, à la chevelure de feu et qui se laisse porter par la vie, vit au jour le jour et ne voit que le positif.

Dans ce très beau roman, Ahmet Altan raconte l’histoire d’un jeune homme qui passe d’une vie riche, confortable à la pauvreté et est tiraillé entre deux femmes : le passé et le présent. A travers cette histoire, c’est une photographie de la Turquie actuelle, un pays qui réprime toute voix contestataire, la voix des intellectuels mais aussi celle des citoyens. Le pays n’hésite pas à blesser ceux qui n’entre pas dans la norme (homosexuel), et il fait face à une crise économique importante, il y aussi beaucoup de corruption. Et nous avons ces deux femmes, l’une très libre, sensuelle et qui vit sa vie sans se poser de question. Alors que l’autre femme est passé elle aussi de la richesse à la pauvreté, elle est étudiante en littérature et ne voit sa liberté qu’en quittant ce pays. On pourrait presque dire que l’une représente le passé ottoman ou le gouvernement qui s’aveugle en se disant que tout va bien et l’autre qui représente l’avenir et ces intellectuels réprimés durement par le régime. Il me semble que si l’on veut connaitre la Turquie d’aujourd’hui ce livre est parfait.

Un beau roman très, très bien écrit.

Publié par lesvapeursdelest

La lecture a toujours été un de mes plaisirs favoris, j'ai donc fait des études pour être bibliothécaires. Chaque année c'est des milliers de livres qui sont édités, mais seulement une partie infime nous est dévoilé. J'ai eu envie, non pas de faire un énième blog sur la littérature dont on parle le plus, mais de parler des autres livres qui valent tout autant le détour.

2 commentaires sur « Madame Hayat, Ahmet Altan »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :