Bratislava 68, été brûlant, Viliam Klimacek

On a voulu changer et on nous a dit non !

Au cours du printemps 1968, Tereza décide de quitter la Slovaquie pour aller le temps d’un été vivre dans un kibboutz en Israël. Jozef un ancien prêtre fait ses premiers pas en tant qu’animateur radio. Petra vient de terminer ses études de médecine à Bratislava et ses parents sont très fiers d’aller la rejoindre. Tous ses personnages n’imaginent pas que leur vie va être bouleversée. A cette époque, le gouvernement tchécoslovaque décide de faire des réformes pour donner plus de liberté à la presse, les frontières s’ouvrent sur l’Ouest, c’est un vent de liberté qui souffle sur le pays… Mais qui ne plaît pas à Moscou.

Ce roman, fortement inspiré de personne qui ont existé, parle d’un événement qui a changé les vies de tous les tchécoslovaques : le printemps de 1968 ou le printemps de Prague. A cette époque, le Parti communiste au pouvoir décide de donner plus de libertés à la population et créer ainsi un socialisme dit « à visage humain ». Moscou n’a pas du tout apprécié ce changement et a envoyé des chars dans les rues de Prague pour que le gouvernement revienne sur ses décisions. Malgré des protestations, des négociations, le président de l’époque Alexander Dubcek est remplacé et ses réformes sont mises au placard. Durant cette année, il y a eu des vagues d’émigration importantes, que ce soit pour rejoindre les Etats-Unis, l’Autriche ou le Canada. Viliam Klimacek a rencontré des personnes exilées, chacun lui a raconté son parcours, l’auteur a décidé d’en faire un roman pour témoigner de cette année terrible.

Plus qu’un roman, c’est un véritable témoignage sur le printemps de Prague.

Publié par lesvapeursdelest

La lecture a toujours été un de mes plaisirs favoris, j'ai donc fait des études pour être bibliothécaires. Chaque année c'est des milliers de livres qui sont édités, mais seulement une partie infime nous est dévoilé. J'ai eu envie, non pas de faire un énième blog sur la littérature dont on parle le plus, mais de parler des autres livres qui valent tout autant le détour.

3 commentaires sur « Bratislava 68, été brûlant, Viliam Klimacek »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :