Le dragon du Muveran, Marc Voltenauer

Tu ne tueras point.

Dans un petit village suisse, un corps est retrouvé dans le temple. Le corps nu, sans yeux attend l’arrivé de la police. L’inspecteur en charge de l’affaire Andreas Auer, pense que ce cadavre n’est que le premier d’une série de plusieurs meurtres, sur le corps il découvre un couteau avec un message biblique. Auer va devoir marcher sur des oeufs, découvrir les secrets du village et comprendre ce que la bible vient faire dans cette histoire.

Le dragon du Muveran est le premier volet d’une série de roman policier avec le personnage Andreas Auer, créé par l’écrivain suisse Marc Voltenauer. L’auteur utilise ses connaissances en théologie pour nourrir son roman, pour donner une dimension plus lumineuse à cette sordide affaire, et un peu mystérieuse. Ce qui est dommage et à tendance à rendre ce roman insupportable ce sont les nombreuses descriptions et des digressions qui ne servent en rien le récit ni l’enquête.

Si vous faites abstractions du style d’écriture pompeux vous aimerez cette histoire bien ficelée.

Publié par lesvapeursdelest

La lecture a toujours été un de mes plaisirs favoris, j'ai donc fait des études pour être bibliothécaires. Chaque année c'est des milliers de livres qui sont édités, mais seulement une partie infime nous est dévoilé. J'ai eu envie, non pas de faire un énième blog sur la littérature dont on parle le plus, mais de parler des autres livres qui valent tout autant le détour.

Un avis sur “Le dragon du Muveran, Marc Voltenauer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :