Un fond de vérité, Zygmunt Miloszewski

Tel Roméo et Juliette, ils se sont donnés la mort pour être à jamais ensemble.

Le procureur Teodore Szacki décide de quitter Varsovie pour vivre dans un paisible village, Sandomierz. Ce village est en effet paisible, il ne se passe pas grand chose à part des excès de vitesse, des pv rien de bien exaltant. Le procureur est brusquement sorti de sa léthargie lorsqu’un corps est découvert devant la synagogue, une mise en scène macabre. Szacki va devoir réveillé les craintes d’hier pour comprendre la signification de la mise en scène et ainsi trouver le meurtrier.

Dans ce nouvel épisode avec le procureur Teodor Szacki, Zygmunt Miloszewski repart dans l’histoire de la Pologne. Les meurtres sont encore une fois, un prétexte pour parler de ce que les polonais aimeraient garder cacher à savoir leurs ressentis par rapport à la population juive. En dehors de la seconde guerre mondiale, les polonais ont une histoire compliqué avec cette partie de la population et l’auteur nous en dévoile un peu plus sur ce sujet. On découvre avec stupéfaction que les histoires de villages ont malheureusement encore un écho aujourd’hui et qu’il est difficile de s’en défaire.

Un roman policier glaçant… Mais c’est tellement bon.

4 commentaires sur « Un fond de vérité, Zygmunt Miloszewski »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s