Volia Volnaia, Victor Remizov

La vie continue malgré tout.

Un homme de Moscou, décide au lieu de partir en vacances à des milliers de kilomètres, d’acheter une maison dans un village de Sibérie pour être tranquille, vivre de la chasse et de la pêche. Dans ce village, les hommes chassent et pêchent autant qu’ils le veulent sans se soucier des règles qu’ils transgressent. Mais un jour, un de leurs amis Kobiakov est recherché par la patrouille pour détenir beaucoup plus d’oeuf de poisson et de peaux qu’il ne faudrait. Cet homme part au fond de la montagne pour continuer sa vie d’homme des montagnes sans se soucier du monde alors que tout le monde recherche cet homme pour le sauver ou le tuer.

Un récit, plus qu’un véritable roman, Victor Remizov décrit la vie de ces hommes bien loin de la vie urbaine mais beaucoup plus proches de la nature. On a la fois ces personnages qui ont toujours vécu dans ce village, un universitaire qui a décidé d’y rester pour mener la vie qu’il souhaitait et ce citadin qui espère trouver la paix que l’on rencontre uniquement dans les romans.

Un roman qui parle à la fois d’une liberté que l’on désir, que l’on recherche ou que l’on souhaite conserver.

Un commentaire sur « Volia Volnaia, Victor Remizov »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s