Krivoklat, Jacek Dehnel

Qu’est-ce que l’art ? Un objet devient-il de l’art parce que nous le décidons ?

Krivoklat est un homme autrichien, enfermé dans un hôpital psychiatrique pour avoir détruit plusieurs tableaux en lançant de l’acide sulfurique. Il ne s’attaque qu’à des tableaux mondialement reconnu comme étant des chefs d’œuvre par lui mais aussi par la communauté artistique. Il discute pendant des heures avec son seul ami dans cet hôpital Zeyetmayer d’art, de sa défunte épouse et de leur perception de l’art.

Dans ce roman, ou plutôt monologue, l’auteur polonais Jacek Dehnel rend hommage, un peu amusé à l’écrivain Thomas Berhnard. A travers son personnage principal, l’auteur nous pose une question philosophique sur l’art, l’importance que l’on veut lui porter. Mais surtout est-ce parce que l’on nous dit que telle oeuvre est précieuse et unique que l’on pense cela ? Sommes-nous influencés par le regard des personnes que l’on juge « légitimes » pour dire que telle ou telle oeuvre est importante ? Le roman est parfois difficile à lire, pas de chapitre, de très longues phrases mais la réflexion autour de l’art est vraiment intéressante.

On poursuivra cette lecture en regardant la pièce de théâtre Art de Yasmina Reza.

2 commentaires sur « Krivoklat, Jacek Dehnel »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s