Du malheur d’avoir de l’esprit, Alexandre Griboiedov

Dites moi une bonne fois pour toute, m’aimez-vous oui ou non ?

Après plusieurs années d’absence Tchatski revient à Moscou. Il brûle de retrouver Sofia, une amie d’enfance ou plutôt une amoureuse, mais il semblerait que la demoiselle ne soit plus sensible à son charme. Lors d’un bal où toute la bonne société moscovite est conviée, Tchatski tente à tout prix de savoir si sa belle à un amoureux.

Alexandre Griboiedov raconte dans cette pièce de théâtre, le retour d’un jeune homme après des années d’absence. On comprend assez vite qu’il est parti en Europe et dans d’autres parties du monde pour ses études ou son travail. Il ne comprend plus la ville où il revient, il ne comprend plus la femme qu’il aimait et se sent étranger dans cette ville qui est la sienne. En fait il a du mal à comprendre que si lui à changer, les autres personnes et les usages dans la société ont évolués aussi.

Une pièce de théâtre rafraîchissante.

2 commentaires sur « Du malheur d’avoir de l’esprit, Alexandre Griboiedov »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s