Celle qui fuit, celle qui reste, Elena Ferrante

Et celui qui revient !

La vie sourit à Lena. Son livre a remporté un grand succès, ses parents apprécient son futur mari, et grâce aux relations de sa belle-mère elle navigue dans un monde d’intellectuel, peu de temps après son mariage elle donne naissance à une fille. Lila quant à elle continue de travailler à l’usine, elle aide le soir Enzo à faire ses exercices d’informatique. La femme forte et intelligente qu’elle était semble s’effacer au profit de la vie difficile et pauvre qu’elle mène. Mais la vie leurs réserves encore pleins de surprises, en plein coeur des années soixante huit l’Italie va vivre des grands changements et les deux filles vont y participer.

Troisième tome de L’amie prodigieuse d’Elena Ferrante, c’est avec plaisir qu’on suit les aventures de Lila et de Lena, même si elle sont très loin d’être les filles du premier tome. La femme de lettres nous parle des années soixante huit qui ont été une période de grand changement pour les femmes, les ouvriers et la société entière. Lena qui semblait si timide, frêle se révèle plus rebelle que prévu. Et on pourrait croire que Lila se résigne, suit le cours de la vie sans opposer de résistance et pourtant.

Un nouveau tome intéressant qui m’a tout de même un peu déçue, je m’attendais à autre chose.

3 commentaires sur « Celle qui fuit, celle qui reste, Elena Ferrante »

  1. 📖 Flash info livresque 📖 Le nouveau roman d’Elena Ferrante, « La vie mensongère des adultes », est annoncé pour juin par les éditions Gallimard ! 😺

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s