Terre des affranchis, Liliana Lazar

Pour vivre heureux, vivons cachés

Dans un petit village proche d’une forêt vit une famille un peu particulière. Cette famille cache un homme qui n’a plus le droit de sortir de chez lui à cause d’un acte horrible qu’il a commis. Depuis, il recopie des textes religieux interdit par le terrible régime de Nicolae Ceausescu, qu’il fait peser sur la Roumanie et ses habitants.

Liliana Lazar écrit un roman sur le destin funeste d’un homme qui cherche pourtant à avoir une vie simple, sans histoire et surtout la rédemption pour les péchés qu’il a commis. Ce roman par moment fantastique, le personnage principal est protégé par un lac, se situe dans l’union soviétique de Nicolae Ceausescu. Elle nous parle d’un pays où la religion a été interdite pendant des années, il fallait se cacher pour pouvoir exercer sa foi, lire des textes religieux. Son sent qu’il y a quelque chose qui protège cet homme (l’esprit du lac ?), à chaque fois qu’il commet un crime il arrive à se sortir d’affaire.

Terre des affranchis est un roman très intéressant, qui vous emmènera dans un autre monde, dans une autre époque.

Publié par lesvapeursdelest

La lecture a toujours été un de mes plaisirs favoris, j'ai donc fait des études pour être bibliothécaires. Chaque année c'est des milliers de livres qui sont édités, mais seulement une partie infime nous est dévoilé. J'ai eu envie, non pas de faire un énième blog sur la littérature dont on parle le plus, mais de parler des autres livres qui valent tout autant le détour.

2 commentaires sur « Terre des affranchis, Liliana Lazar »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :