La citadelle, Piotr Alechkovski

Tu l’as veux la citadelle ? Il va falloir me passer sur le corps pour l’avoir

Maletsov un archéologue spécialisé dans l’histoire mongole, rencontre un différent avec son directeur qui vit plus pour l’argent que pour les découvertes historiques que ses équipiers font. Maletsov déprimé par son patron, son ex-femme qui le hait, il décide de partir à la campagne, loin de tout, pour être au calme.

Piotr Alechkovski nous livre un roman très intéressant. Le roman est partagé en trois chapitres : les problèmes que rencontre le personnage principal lorsqu’il est à Derevsk, le moment où il est à la campagne et enfin lorsqu’il revient à Derevsk. Et à l’intérieur de ce récit, il y a des chapitres qui nous parle du descendant de Gengis Khan. C’est ce qui m’a vraiment intéressée car c’est un peuple que l’on ne connait pas, ou très peu, en France en tout cas. Bien entendu, on lit avec plaisir les malheureuses aventures de Maletsov, on a envie que les choses s’arrangent pour lui mais comme souvent avec les romans russes la fatalité s’abat sur les personnages qui ont l’air pourtant bien sympathiques.

Un roman très intéressant, riche avec une pointe d’histoire sur le peuple mongol. A lire par tous les amateurs d’histoire.

2 commentaires sur « La citadelle, Piotr Alechkovski »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s