La fille du traître, Leif Davidsen

La haine peut parfois nous aveugler.


Laila gère, seule, un camping au Danemark et aide des personnes étrangères à s’intégrer dans la société. Un jour, deux ex-agents lui demande d’aller retrouver son père, en Russie pour lui demander quelque chose. La jeune femme hésite. Elle n’a pas particulièrement envie de retrouver ce père, qui pendant la guerre froide à fuit son pays, sa femme et sa fille pour refaire sa vie en Russie. Ce voyage lui permettrait de rencontrer son demi-frère, et de cracher sa haine au visage de son père.

Leif Davidsen nous livre un roman d’espionnage intéressant car en plus d’explorer des conflits politiques qui règnent dans le monde, il nous parle avant tout de loyauté. Loyauté envers un pays, une personne. Et puis à travers le personnage brisé de Laila, ancienne soldat en Syrie, femme célibataire et abandonnée par son père. Laila va découvrir une famille mais aussi un pays beaucoup plus intense et ouvert qu’elle ne l’avait imaginé.

Un roman au suspens intense et où la loyauté est le maître mot.

Publié par lesvapeursdelest

La lecture a toujours été un de mes plaisirs favoris, j'ai donc fait des études pour être bibliothécaires. Chaque année c'est des milliers de livres qui sont édités, mais seulement une partie infime nous est dévoilé. J'ai eu envie, non pas de faire un énième blog sur la littérature dont on parle le plus, mais de parler des autres livres qui valent tout autant le détour.

2 commentaires sur « La fille du traître, Leif Davidsen »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :