L’hôtel, Yana Vagner

Et pendant ce temps, la neige tombe.

Neuf russes, membres d’une équipe de tournage décident de passer une semaine dans un chalet de montagne en Europe. La beauté du paysage laisse vite place à la terreur, une des leurs est brutalement assassinée, une tempête de neige endommage le réseau électrique et les téléphones portables ne captent rien. Alors que les russes tentent de découvrir l’assassin et se déchirent, le maître d’hôtel les observe.

Avec ce nouveau roman Yana Vagner continue de nous glacer le sang dans des paysages enneigés. Si on peut penser au roman d’Agatha Christie les Dix petits nègres en lisant les premières pages, on oublie vite la comparaison et on prend beaucoup de plaisir à observer les personnages. Pour détendre un peu cette atmosphère pesante et froide, l’auteure nous parle par petits bouts du passé de chaque personnage, ce qui nous amène à nous demander pourquoi sont-ils tous amis ?

Un très, très bon huit clos qui vous glace le sang et en même temps vous ouvre les yeux sur une partie de la société russe.

3 commentaires sur « L’hôtel, Yana Vagner »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s