Cox ou la course du temps, Christoph Ransmayr

Le temps tourne, te restera t-il du temps Alistair pour plaire à l’empereur ?

Alistair Cox le plus grand horloger londonien du XVIIIè siècle est sommé de se rendre avec son équipe en Chine pour construire l’horloge qui pourra mesurer les variations du temps suivant certains critères pour plaire à l’empereur Qianlong. Alistair et son équipe font devoir répondre aux moindres désirs ou plutôt caprices de l’empereur sous peine d’être punis. Pour Alistair, ce voyage est une réflexion sur sa vie et plus particulièrement sur sa relation avec sa femme.

Christoph Ransmayr nous délivre un récit historique inspiré de la vie d’un horloger britannique de cette époque mais qui n’a jamais été en Chine. L’auteur tisse un récit intéressant qui nous plonge au coeur de la cité interdite, il décrit avec précision les différentes horloges, plus ou moins imaginées, par Alistair Cox et son équipe.

C’est un récit historique vraiment intéressant qui nous rappelle le pouvoir qu’exerce les puissants sur les autres personnes.

Un commentaire sur « Cox ou la course du temps, Christoph Ransmayr »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s