Le wagon plombé, Stefan Zweig

Le retour de l’enfant tant attendu

Fin mars début avril 1917, Vladimir Illitch Lénine quitte la Suisse pour revenir en Russie où la révolution qu’il attend depuis tellement longtemps gronde. Personne ne doit savoir qu’il reprend le chemin de sa patrie, personne ne doit l’arrêter. C’est sous un déguisement qu’il prend le train pour revenir là où le destin l’attend.

Stefan Zweig raconte dans Le wagon plombé le chemin qu’à parcouru Lénine pour revenir en Russie en 1917. Ce voyage qui devait rester secret aux yeux de tous, est raconté comme un palpitant roman d’espionnage. Dans la nouvelle suivante Voyage en RussieStefan Zweig relate son voyage en 1928 en Russie.

La Russie est un pays qui a une importance littéraire capitale dans sa vie.

Publicités

Un commentaire sur « Le wagon plombé, Stefan Zweig »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s