Les cosmonautes ne font que passer, Elitza Gueorguieva

Quand je serais grande, je volerais dans les étoiles.

En Bulgarie en 1980, vit une petite fille qui ne rêve que d’une chose devenir cosmonaute pour être un héros comme Iouri Gagarine. Malgré les interdits qu’impose la ligne soviétique, elle vit comme les autres enfants et s’épanouit. Un jour, le mur tombe et c’est la chute de l’union soviétique qui suit. Cette petite fille va perdre tous ses repères et tenter de comprendre les changements de ce monde.

On entend beaucoup de témoignage d’adulte ayant vécu sous l’union soviétique et ce qu’à changer la chute du mur dans leur vie, mais on a rarement le témoignage d’enfant. Elitza Gueorguieva nous raconte l’histoire d’une petite fille qui vit selon les principes de l’époque et voit sa vie chamboulée par des événements politiques qu’elle ne comprend pas. Est-ce du vécu ? On ne sait pas. En tout cas, cela nous donne un aperçu de ce qu’un enfant a pu vivre, les sentiments qui ont pu lui passer par la tête et surtout ce manque de repère.

Tantôt drôle, tantôt émouvant. Ce roman va vous instruire et vous divertir.

Un commentaire sur « Les cosmonautes ne font que passer, Elitza Gueorguieva »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s