L’homme qui mit fin à l’histoire, Ken Liu

Et si nous découvrions certains passages de l’histoire que les hommes nous cachent.

Deux scientifiques mettent au point une machine à remontée dans le temps. Les cobayes reviennent aux événements qui ont eu lieu dans une unité particulière en Chine entre 1936 et 1945. Cette unité appartenait aux japonais et ils faisaient des expériences sur des chinois. Cette machine à remontée dans le temps va permettre de découvrir les secrets qui se cachent derrière le mystère qui entoure cette unité dont personne ne parle.

L’homme qui mit fin à l’histoire est présenté comme un roman de science-fiction. Le côté science-fiction apparait uniquement quand on parle de la machine, ce qui est assez rare et ce n’est absolument pas un roman mais un documentaire. Après avoir lu ce livre, j’ai fait quelques recherches pour vérifier la véracité des propos de Ken Liu et ce qui m’a sidérée c’est que … tout est vrai. On découvre un pan de l’histoire jusqu’ici caché, et on se dit que la cruauté humaine n’a aucune limite. Ce livre est court et heureusement car le texte est très puissant et nous donne une sensation de malaise.

Un livre important et nécessaire.

Publicités

Un commentaire sur « L’homme qui mit fin à l’histoire, Ken Liu »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s