Bagdad, la grande évasion, Saad Z Hossain

Nous n’y arriverons pas, le temps presse ! Et pourtant il semble tourner !

En 2004 à Bagdad, deux hommes ont capturé un colonel ancien tortionnaire sous le régime de Saddam Hussein. Afin de sauver sa vie, le colonel leur parle d’un trésor caché à Mossoul. Un soldat américain, un parfait crétin, embobine ses supérieurs et dit connaître le lieu où sont cachés les armes chimiques que veulent prendre les américains.

Alors que la guerre fait rage, ses quatre hommes vont se battre pour survivre et découvrir un mystérieux objets qui va les mener sur un terrain encore plus dangereux que la guerre.

C’est un roman assez percutant que nous livre Saad Z Hossain, à la fois roman d’aventure, d’espionnage, il mélange parfaitement les genres et ajoute même une pointe de fantastique à mi-parcours. On lit les horreurs de la guerre, la cruauté humaine qui a lieu dans ces moments barbares. Mais surtout l’auteur pointe la stupidité de l’Amérique, à travers le personnage du soldat idiot et qui arrive par ses bêtises à embobiner ses supérieurs, on peut se demander si les soldats ont un peu de jugeote.

Un roman qui se déguste comme un verre de thé à la menthe. Attention ! Ça peut brûlé.

2 commentaires sur « Bagdad, la grande évasion, Saad Z Hossain »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s