Victory park, Alexei Nikitine

La vie tourne comme une manivelle.

Un parc ça grouille de vie, avec les animaux qui y vivent, les plantes, les arbres qui y poussent mais aussi avec les habitants qui gravitent autour, qui s’occupent de la propreté du parc. Ce parc est à Kiev et nous sommes dans les années 80 alors que l’union soviétique garde son emprise sur les pays de l’Est. Mais ici, il y a un jeune garçon qui brûle d’amour pour une fille qui virevolte d’un garçon à un garçon. Un vieil homme veut offrir le plus belle anniversaire pour sa fille. Un ancien soldat vit dans un bunker, prêt à lancer l’assaut si l’armée ose marcher sur ses terres.

Alexei Nikitine dresse le portrait de plusieurs personnages vivant autour d’un parc. Les espoirs des un et les rêves des autres se mêlent. Ce roman si grouillant de vie, passionnant nous rappel malheureusement qu’il n’y a pas que des gentils sur cette terre et que les mafieux et les dénonciations étaient monnaie courante à l’époque du bloc de fer.

Victory park est le témoin d’une époque révolue.

2 commentaires sur « Victory park, Alexei Nikitine »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s