Je ris parce que je t’aime, Alexandre Sneguiriev

Peu m’importe que tu sois différent, je t’aime !

Fiodor est un jeune homme, architecte et père célibataire. Mais voila son fils est trisomique et comme il ne veut pas l’envoyer dans un institut ou payer une aide à domicile se sont ses parents qui s’occupent de lui. Un jour ses parents meurt et il doit mettre de côté son travail et s’occuper de son fils. Ils vont faire la connaissance de deux filles assez spéciales qui sont à la recherche d’un tableau.

Alexandre Sneguiriev livre un roman tendre, avec des petites notes d’humour mais à la fois tragique. Si les grands-parents et les réactions du fils trisomique peuvent faire sourire, l’auteur nous rappelle que la société n’accepte pas les gens différents. Tout commence avec le père qui laisse son fils à ses parents et ne s’en occupe pas beaucoup, les deux filles au début le traite d’idiot et dès qu’elles savent le problème elles se comportent comme des gamines avec lui. Tout cela nous rappelle que malgré nos sociétés modernes les personnes trisomiques, handicapées ou malades sont encore peu acceptées et traitées comme des moins que rien.

C’est malgré tout un roman drôle, tendre, très agréable à lire.

 

2 commentaires sur « Je ris parce que je t’aime, Alexandre Sneguiriev »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s