Une fleur en enfer, Alper Caniguz

Qu’est-ce que tout cela signifie ? Qu’elle est la vérité ?

Un des oncles d’Alper meurt, avec son père ils vont dans l’appartement de ce dernier pour enlever les objets de famille. Lors de ce rangement, Alper va découvrir une photographie et une alliance qui laissent présager que son oncle avait une vie cachée. Un nouveau garçon fait son apparition dans le quartier, il dit avoir étranglé son frère malade pour abréger ses souffrances. Alper n’y croit pas et va enquêter afin de découvrir la vérité sur ce meurtre et la double vie de son oncle.

C’est un plaisir de retrouver notre ami Alper déjà vu dans L’assassinat d’Hicabi Bey d’Alper Caniguz. Il y a dans ce roman moins de digression loufoque et pour ma part ça me plaît. Le personnage principal est plus sombre, il se pose des questions sur sa vie, son existence et certaines révélations vont le bouleverser. C’est un roman policier amer mais on prend beaucoup de plaisir à le lire, à suivre le petit garçon dans les rues d’Istanbul.

Ce deuxième opus est à mon sens meilleur que le premier.

2 commentaires sur « Une fleur en enfer, Alper Caniguz »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s