Anarchy in the UKR, Serhiy Jadan

Que reste t-il des batailles que nous avons menés ?

Le narrateur de Anarchy in the UKR est un jeune homme, un peu paumé, qui décide de parcourir l’Ukraine en train, en bus ou en stop. A travers les rencontres qu’il fait, les paysages qu’il voit, il nous décrit ses lieux où l’arnacho-communisme a disparu, où plus personne ne connait Nestor Makhno. En pourtant, c’est en 2004, devant le monument à Lenine à Kharkiv que naitra la Révolution orange.

Serhiy Jadan raconte dans le deuxième roman Le journal de Louhansk son voyage dans le Donbass d’avril à mai 2014 juste après la révolution de Maïdan. L’auteur expose ses réflexions sur la liberté.

Une lecture un peu mitigée, il faut dire que son premier roman La route du Donbass avait été une vraie découverte et très plaisant à lire. Le récit est un peu décousu si l’on veut suivre les événements dans l’ordre chronologique. Cependant, Serhiy Jadan parle avec tristesse de ce qui reste aujourd’hui de ses batailles qu’on mené les ukrainiens pour être libre, vivre décemment, c’est-à-dire plus rien. C’est comme si l’histoire n’était pas venu ici. Le deuxième récit est très intéressant lui aussi, plus qu’un récit c’est une vraie réflexion sur la notion de liberté et tout ce qu’elle englobe et ce qu’elle devrait être aux yeux de tous.

Un roman qui manque un peu de structure mais qui est très intéressant.

Publicités

2 commentaires sur « Anarchy in the UKR, Serhiy Jadan »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s