Le lac

J’ai froid ! J’ai faim ! Je hais ces gens ! Que vais-je devenir ?

Alors qu’une épidémie décime la Russie, onze personnes quittent leur foyer pour aller sur une île au milieu du lac Vongozero à la frontière finlandaise. Anna et ses compagnons tentent de survivre au froid, à la faim et aux tensions qu’il existe entre Anna et l’ex-épouse de son mari. Un jour, ils aperçoivent sur l’autre rive du lac, trois hommes qui pourrait faire basculer leurs vies.

Il règne une atmosphère tendue tout au long de ce roman. Aucun des personnages n’est ami et pourtant ils doivent rester ensemble, se serrer les coudes pour survivre. Yana Vagner arrive à créer cette ambiance glaciale qui nous fait craindre pour la vie des personnages. Quelques rebondissements apparaissent comme des traces sur la neige lisse, pure.

Un roman haletant, plutôt bien mené.

3 commentaires sur « Le lac »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s