Andrei Makine

Biographie

Andrei Makine est né le 10 septembre 1957 a Krasnoïarsk en Russie. Très tôt il a appris le français avec une dame française qui s’occupait de lui, il a fait d’elle sa grand-mère dans son roman Le testament français et l’a nommé Charlotte.

Il a étudié à l’université de Kalinine où il a écrit une thèse de doctorat d’état sur la littérature française contemporaine « Roman sur l’enfance dans la littérature française contemporaine (des années 70-80) ». Il a enseigné la philosophie à l’institut pédagogique de Novgorod et a participé à la revue Littérature moderne à l’étranger.

En 1987, il s’est installé en France. Il a enchaîné plusieurs travail comme assistant de russe au lycée Jacques Decour, puis enseignant de politique à l’institut d’études politiques de Paris. Il a écrit une thèse de doctorat sur Ivan Bounine « La Prose de I.A. Bounine : la poétique de la nostalgie » à la Sorbonne.

En 1995 il a obtenu le Goncourt, Goncourt des lycéens, Médicis pour son roman Le testament français, ainsi que la nationalité française l’année suivante. Le 3 mars 2016 il est entré à l’Académie française.

Bibliographie

2 commentaires sur « Andrei Makine »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s