Noir septembre, Inger Wolf

Le monde évolue sans cesse. Mais les sentiments restent les mêmes.

Une jeune femme est retrouvée assassinée dans un bois avec un bouquet de ciguë dans les mains. L’inspecteur Daniel Trokic enquête sur l’affaire avec une jeune informaticienne qui veut changer ses missions au sein de la police. Une affaire qui nous plonge dans le monde des chercheurs scientifiques.

Inger Wolf signe avec Noir septembre, un roman policier réussi. A la fois avec une intrigue assez prenante, un fond que l’on sent bien maitrisé par l’auteur notamment quand elle parle de science, des recherches que menait la victime. Ses mentions scientifiques ne sont toutefois pas pesante, ça ne dure que quelques lignes et on est pas perdu. On a la même chose lorsque l’informaticienne explique à un coéquipier ce qu’elle fait, elle le dit en quelques phrases et cela nous suffit. Je regrette toutefois que l’auteur parle trop, à mon goût, des histoires personnelles des enquêteurs dont je ne voyais pas en quoi cela pouvait faire avancer l’enquête.

C’est tout de même un très bon roman.

2 commentaires sur « Noir septembre, Inger Wolf »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s