Le testament français, Andrei Makine

« Et si la Russie me subjugue c’est parce qu’elle ne connaît pas de limites, ni dans le bien ni dans le mal. »

Charlotte est une femme française qui avec sa mère, émigre en Sibérie. Elle raconte à son petit-fils Aliocha la France et Paris de son époque. Il se fait une image de la France idyllique et merveilleuse, il s’imprègne de la culture française avec délice. Alors que la vie en Russie est terne, triste et la population rongée par la famine, il décide de faire ses bagages et de partir en France.

Andrei Makine signe un roman puissant où deux civilisations opposées se font face et où la France est présentée comme un eldorado. On suit Aliocha qui grandit avec les récits de sa grand-mère mais aussi avec la vie rude qu’il a en Sibérie, qui cherche son identité. C’est un roman en partie autobiographique.

Un commentaire sur « Le testament français, Andrei Makine »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s