Une proie trop facile,Yishai Sarid

Il ne faut pas se fier aux apparences

Un avocat israélien doit examiné une plainte déposé par une jeune soldate violée par un officier. L’avocat vacille entre la jeune fille dont l’esprit semble anéanti et l’officier à la carrière sans tâche, idolâtré par ses hommes, et une colocataire vaseuse.

Yishaï Sarid décrit l’ambiance chaude et moite de Tel-Aviv. L’intrigue policière reste au second plan pour laisser place à la vie privée du personnage principal qui nous donne un aperçu de la vie d’un israélien. On se moque de savoir si oui ou non l’officier a violé la jeune fille et les conséquences qui en découleront, mais plutôt les réactions des personnages, comment ils évoluent dans ce monde hostile.

Publicités

Un commentaire sur « Une proie trop facile,Yishai Sarid »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s