L’investigateur, Margarita Kremlin

Dans la recherche de la vérité, le coupable est rarement celui que l’on pense.

Dans les années 50, dans un village ukrainien, une jeune femme est retrouvée assassinée. Son assassin est rapidement arrêté, il se suicide le lendemain dans sa prison. L’affaire est close. Un policier juif se suicide et laisse une femme et trois enfants sans père. Son meilleur ami, Tsoupkoï lui aussi policier décide d’enquêter sur le meurtre de la jeune femme qui semble trop simple, et les raisons du suicide de son meilleur ami.

Margarita Khemlin décrit la vie dans un village ukrainien ravagé par les guerres, le régime soviétique. Les personnages sont ternes, fatigués, ils critiques leur voisins, et plus particulièrement les juifs. C’est dans une ambiance glauque, pesante que l’on suit Tsoupkoï à la recherche de deux vérités.

3 commentaires sur « L’investigateur, Margarita Kremlin »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s